Sauvetage

Pour la cinquième année consécutive, la section Riviera de la Société suisse de sauvetage a plongé dans le grand bain, ce week-end à Bâle. Comme d'habitude, les Romands n'étaient qu'une toute petite poignée.

Au programme de ces 60ème championnats de Suisse, huit épreuves remises au goût du jour, aux normes européennes: relais avec ceinture de sauvetage, relais d'obstacles, relais avec corde de sauvetage, massage cardiaque (secourisme), relais avec planche de sauvetage, nage combinée, tirs de précision (avec balles de sauvetage) et enfin relais mannequin. De quoi bien occuper le week-end!

Les sections romandes présentes à Reinach pouvaient une nouvelle fois quasiment se compter sur les doigts d'une main.

>Avec Riviera, Neuchâtel, Val-de-Ruz, Le Locle et Lausanne et environ, elles n'étaient que cinq équipes chez les filles.

 
   

 

Une misère comparé à l'armada d'outre-Sarine! Idem du côté des garçons avec Estavayer-le-Lac, La Chaux-de-Fonds et Renens-Prilly-Le Mont venus en renfort.

Sans surprise, les suisses alémaniques ont donc squatté tous les podiums avec comme fer de lance la section d'Innerschwytz, largement au dessus du lot.

Les Rivieristes n'ont pas bu la tasse pour autant. Loin de là.

 

 


Meilleure équipe romande, les vaudoises ont terminé 28ème sur 67 classés. Un classement pratiquement identique à celui de 2006, où elles s'étaient hissées au 27ème rang.

"Mais la concurence était moins rude, explique Raphaël Durgniat, le président de la section Riviera. Il y avait dix équipes de moins. Chaque année, le niveau augmente..." Les lausannoises se sont ainsi "échouées" à la 65ème place.

Le son de cloche est différent chez les garçons. Une pénalité à la nage combinée et une disqualification au relais avec ceinture de sauvetage ont sévèrement fait rétrograder la section au général.

"C'est rageant car pour la première fois en cinq ans, nous avions fait un super résultat lors d'une épreuve, avec une 3ème place au relais d'obstacles (réd.: 4x50m avec deux barrières à passer sous l'eau). Sans ces pénalités, nous serions 21ème au lieu de 66ème (sur 76 classés). C'est notre vrai classement. Notre vraie valeur dans le bassin. L'an passé, à Neuchâtel, Riviera était 23ème", rapelle Durgniat.

J.-H. H. (24Heures 29.08.07)
 

La section, avec Michael Klay, Jérôme Thévenaz, Laetita Kern, Daniel Alfano, Robert Etter, Saskja Odermatt, Raphaël Durgniat, Christophe de Joffrey, Fabienne Gaudard, Séverine Moret, Jennifer Bystritzsky